Strasbourg mon Amour – 100% « Feutomi »

« Cette ville de Strasbourg me plaît plus que je ne puis dire. J’aime ce caractère alsacien, quelque chose d’hospitalier et de libre »

Edgar Quinet

Strasbourg, la ville qui m’a vu grandir depuis 1989, date de l’arrivée de ma famille en Alsace ! Seuls les vrais savent que c’est plus particulièrement Illkirch-Graffenstaden, ville au nom dit « imprononçable » mais pourtant influente : une des seules villes d’Alsace à gauche de 1995 à 2008 avec une forte politique culturelle, grosses universités (Hôtellerie, ESBS), Centre d’Innovation… Expatriée à Paris depuis 6 ans, cette région me manque plus que de raisons quand j’ai un coup de blues. Si avec les années j’ai pu manquer les dernières adresses incontournables, des médias comme Pokaa, Rue89 et Tchapp me permettent de rester à la pointe de l’actualité des meilleurs brunchs et faits divers en tout genre de ma merveilleuse ville de cœur. Je voulais malgré tout vous donner mes véritables adresses et lieux que j’aime à Strasbourg et ses environs, c’est garanti 100% sans objectivité !

Strasbourg embrumée – Photo par Krahzi Photographie

STRASBOURG

De la Grande Île à la Neustadt en passant par la Krutenau (la Krut’ pour les intimes), Strasbourg réserve son lot de surprise de quartiers en quartiers. Tour d’horizon.

  • Touriste un jour, touriste toujours / La base. L’immanquable si vous mettez les pieds à Strasbourg : Place Kléber, Petite France, la Cathédrale, rue des Orfèvres, rue du Maroquin, Place Broglie, Langstross Grand rue, Place Gutemberg… Vous tenez la le combo gagnant, tout est situé dans la Grande Ile et se visite très bien en une journée ! Personnellement je ne m’en lasse pas, beaucoup de rues et de places sont aujourd’hui piétonne ! Pas toujours vélo friendly par contre (et pourtant le vélo est roi !)
    • Coup de coeur touriste : boire un verre au printemps sur la Place Benjamin Zix à la Petite France, le spot idéal pour se moquer des touristes et de leur chapeau cigogne ! Ça existe !
    • A éviter : le quartier des Halles (Faubourg de Saverne, Faubourg de Pierre et Place des Halles) : j’ai pourtant gravité dans ce quartier dans mes belles années d’archi mais cela ne comporte pas beaucoup d’intérêt… sauf pour un bon Kébab.

Place Benjamin Zix – Terrasse du Bar la Corde à Linge – Photo : http://www.dpeck.info/

  • Hors des sentiers battus : sans conteste la Neustadt ou « ville nouvelle » en allemand et le « quartier impérial ». Du parc des Contades vers l’Orangerie, pleins de belles maisons de maîtres. Et vous finissez vers le Parlement Européen et le Palais des Droits de l’Homme. Spot idéal pour un petit running ! C’est calme, les rues sont droites avec des perspectives qui feraient saliver Haussmann, à l’Allemande quoi ! Dans un autre genre, la Krutenau est un quartier que j’apprécie particulièrement, sorte de 11ème arrondissement de Paris, populaire et étudiant. Bourrés de petits bars, le quartier devient assez désert l’été (forcément).
    • Coup de coeur « sois un vrai Strasbourgeois » : aller courir au parc de l’Orangerie

Le tram vers la Cathédrale, percée de la Neustadt – Photo Instagram SolavL

Lycée International des Pontonniers, mon ancien lycée – Photo Instagram SolavL

  • La balade des gens heureux. Faites le tour de la Grande Île par les quais, ambiance à la Parisienne avec plus de cygne et moins de Molky. Des points de vue supers chouettes sur Strasbourg, vous êtes généralement peinards et c’est plutôt dog friendly.

Vue sur la passerelle de l’Abreuvoir où l’on voit fleurir… des cadenas – Photo Instagram SolavL

Passons maintenant aux bonnes adresses ! Je ne suis ni guide touristique, ni le Michelin, personne ne m’a payé en repas gratuit (et pourtant j’aimerais bien) pour écrire des commentaires positifs sur ces lieux. Il s’agit simplement d’endroits dans lesquels je me sens bien ou qui m’ont marqués durant mon adolescence.

 

RESTOS / SALON DE THÉ
  • Chez Christian – 10 rue Mercière : je ne parle pas du salon de thé ultra coté (surcoté ?) derrière la place Kléber mais bien de Chez Christian rue Mercière (la rue parfaite spéciale photo Instagram de la Cathédrale). Une fois passé la boutique au rez-de-chaussée, on débouche à l’étage sur un salon de thé ambiance boudoir de la marquise, on a l’impression de vivre sa dînette d’enfance échelle 1. C’est bon et c’est mignon. Un endroit parfait pour une discussion intergénérationnelle mère-fille ou pour papoter entre copines.

    Chez Christian – Rue mercière – Photo : http://www.christian.fr/

  • La Table de Christophe – 28 rue des Juifs : mon coup de cœur chic mais sans vendre un rein, c’est raffiné, c’est bon, c’est beau bref j’ai une petite histoire avec ce restaurant. Si vous avez envie de vous faire plaisir, foncez-y !
  • Zuem Striessel 5 Place de la Grande Boucherie : dur de choisir un resto traditionnel tant les vrais bons alsaciens sont hors de Strasbourg ! Mais j’ai jeté mon dévolu sur celui-ci près de la Place du Marché au Cochon de Lait. Il permet de vérifier le fameux adage qui dit « en France, on mange bien, en Allemagne on mange beaucoup, en Alsace on mange bien ET beaucoup » (avec l’accent évidemment Feutomi !). Personnellement je ne mange que le Bibeleskäss qui est considéré comme une entrée mais c’est divin ! Pour le reste : cordon bleu, coq au vin, tarte flambée… Et n’oubliez pas votre Citrate de Bétaine !

    Le Zuem Striessel – Photo : www.strissel.fr/

  • Plouzinette – Place Saint-Etienne : une crêperie ? Sérieusement ? Bah oui, j’ai jamais dit que ça devait être logique, et cette crêperie a le mérite d’exister depuis un sacré bail (oui car les restos à thème ont tendance à vite tourner à Strasbourg…), j’y ai passé de supers moments, ça m’a sauvé des envie de resto en fin de mois car c’est bon marché. Ma dernière expérience fut moins sympa, le personnel était froid comme une brise maritime un jour de crachin mais les crêpes restent bonnes !
  • L’Epicerie – 6 rue du Vieux Seigle : une petite institution à deux pas des grandes artères, parfait pour un dej sur le pouce ! Victime de son succès depuis des années il faut s’y rendre tôt. Au menu… des tartines, rien d’extravagant mais c’est ça qui est bien aussi !
  • Piano Grill – Place Saint-Etienne : une bonne brasserie comme Strasbourg en a peu avec les grands classiques du genre : Burger, Tartares, Risotto. Je le conseille particulièrement car c’est une des adresses préférées de ma maman !

    La super déco du Piano Grill ! Photo : https://www.lafourchette.com/

  • Chez Matteo – 30 rue des Juifs : petite pizzeria dont il faut profiter rapidement car le patron va sans doute prendre sa retraite prochainement… ! La petite adresse qui fait du bien quand tu as envie d’un endroit simple, sympa et de bonnes pizzas. Petite institution de la rue des Juifs.
  • Bistrot et Chocolat – 8 rue de la Râpe : tu aimes le chocolat ? tu es Végétarien voire Vegan, the place to be pour un chocolat chaud à t’en péter l’estomac ! Juste à côté de la cathédrale, idéal pour une pause sans’arrêter dans un attrape couillon alentour (et hors de prix). Une petite adresse qui vaut le coup pour les brunch !

Mais aussi (en vrac) : Pied de Mammouth (orgie de burger), L’Oignon (vous inquiétez pas ça sent pas à l’intérieur), le Crocodile (si tu payes l’ISF ça peut t’intéresser), le grand classique La Victoire, le Swag Sales Gosses (il faut réserver bien en amont), Picobello, … et j’attends vos ajouts en commentaire !

 

BARS
  • La Lanterne – 5 rue de la Lanterne : c’est plus ou moins mon QG depuis que je suis une « expat' » car il y a le combo bière + tartes flambées (pas les meilleures mais elles se partagent sans problème).  Il s’agit d’une micro-brasserie, vous avez donc la chance de déguster de la bière fabriquée sur place ! Si ça c’est pas éco-consommation locale friendly !
  • La Taverne Française12 avenue de la Marseillaise : la Taverne et moi c’est une histoire d’amour vieille de plus de 10 ans. Certifiée place forte lycéenne et étudiante, elle m’a permis de passer des heures de creux mémorables : révision, préparation de manif anti-CPE… Michel est le taulier, il a arrosé l’ensemble du Lycée des Pontonniers situé juste à côté (vous savez le Château Harry Potter). Le vrai bar de quartier, pas cher, petite terrasse, la déco et le mobilier n’a pas bougé depuis… bah au moins depuis que je fréquente ce lieu à savoir… 2003! La Taverne c’est ma madeleine de Proust à moi!

    LA Taverne Française – Photo JFG / Rue89 Strasbourg

  • Trolley Bus – 14 rue Sainte-Barbe : avec la Lanterne, seul bar de l’hypercentre qui propose de la pinte pas trop chère, bonne ambiance mais ce qui vaut le coup c’est surtout la terrasse !
  • Troquet des Kneckes – 112 Grand Rue : un dernier né, 2 ans d’existence. On prend tous les codes SWAG de l’Alsace, on fait une déco nostalgique mais remise au gout du jour, on propose une cantine bon marché et des jeux. Du coup on a envie d’y aller à toute heure, le soir c’est blindé ! Terrasse sur la Grand Rue. Hopla Geiss !

    Le Trocket des Kneckes – Photo : https://troquetdeskneckes.wordpress.com

  • Happy Hour7 rue de l’Abreuvoir : un peu excentré, ce bar fut mon QG pendant quelques années lors de mes retours à Strasbourg, on boit bien, on mange de bons burger et des tartes flambées. Idéalement situé à côté des facs, j’essaye d’éviter les soirs de matchs (sauf si c’est votre délire). La terrasse est ensoleillée et grande et on peut espérer y trouver de la place.
  • L’Alchimiste  3 rue des Soeurs : le temple du Cocktail. Déjà t’as une déco badass entre un clip de Mylène Farmer et le manoir de la Famille Adams, et puis ils ont la carte la plus cool de l’histoire des cartes : Fucking Pepito, Harry Poppers, Lobotomie, Vomi de Lepreux. Ça déboite !

    L’ambiance Halloween de l’Alchimiste – Photo : http://www.barlalchimiste.com/

  • La terrasse du TNS – 1 Avenue de la Marseillaise : c’est simple, c’est la terrasse qui est ensoleillée le plus tard ! Elle est super agréable pour un apéro d’après-boulot.
  • Rue des Tonneliers – Place Gutemberg : pas mal de bar sympa mais non je ne citerai pas l’Exil parce que non quoi… ce bar on dirait les bars de Châtelet le samedi soir… par contre dirigez-vous plutôt vers le classique Frère Berthom ou encore Jeanette et les Cycleux ou le plus récent What the Fox. Le quartier est cool et sincèrement, rien que pour faire chier l’association « Calme Gutemberg » pour avoir des centres villes plus calmes et donc plus morts… ça vaut le coup d’y passer.

    La Rue des Tonneliers – Photo : JB Krebs

  • Place d’Austerlitz : la place a récemment été complètement refaite et l’été c’est une super ambiance. Des bars avec d’immenses terrasses et la possibilité pour les petits de jouer sur une grande aire de jeu.
  • Place du Marché Gayot : bon, pas ma tasse de thé (ahahahaha ah ah ah.) mais la place est chouette et plutôt calme. Pas de mention spéciale pour les bars  qui sont à mon goût un peu trop chers !

Mais aussi (en vrac) : Le Grincheux, La Mandragore, le Phonograph, l’Académie de la Bière… et spéciale dédicace au Shamrock que mes amis illkirchois reconnaîtront évidemment, le pub cougar town quand personne n’a envie d’être Sam le samedi soir.

 

BOUTIQUES / LIEUX
  • Cafés Henri 31 rue des Hallebardes : du café made in Alsace ! Je ne pouvais pas parler de Strasbourg sans les mentionner. Petite boutique où tu peux acheter du café en vrac ou préparer un petit coffret produits du terroirs. Mention spéciale aux chocolats Agate !
  • Fou du Roi4 rue du Faisan : boutique de Design. Des meubles Vitra à la vaisselle, on en prend plein les yeux, mon portefeuille ne passe pas mais ça fait toujours plaisir d’y passer pour lécher la vitrine !

    Amoncellement d’objets designs – Photo : http://www.fouduroi.eu/

  • Verre de Terre – 28 rue des Juifs : pour changer de Nicolas, une cave à vin tenue par des jeunes avec un présentoir à bouteille que j’adore.
  • Mulhaupt – 5 rue du Temple Neuf : créatif et délicieux, mes gateaux des 10 derniers anniversaires viennent de chez Mulhaupt, c’est divin !

    Thierry Mulhaupt face à ses créations – Photo : http://www.mulhaupt.fr/

  • Le Shadok – 25 Presqu’île André Malraux : nouveau tiers-lieux à Strasbourg, sorte d’immense fablab/espace de coworking / espace d’expérimentation. Le lieu est situé sur la Presqu’île Malraux qui a été complètement réhabilitée les 20 dernières années. Profitez-en avant que les Black Swan n’envahissent le paysage urbain !
  • Musées : impossible de ne pas en parler, mon ancienne prof d’histoire des arts (et belle-maman) me truciderait. Il y en a beaucoup mais si je ne devais en citer que 3 : le Musée d’Art moderne et contemporain évidemment, architecture audacieuse et belle collection, le Musée Tomi Ungerer et le Palais des Rohan parce que c’est notre Versailles à nous ! Mention spéciale pour le site web des musées… bienvenue en 2002 !

Le bâtiment du Musée d’Art Moderne de Strasbourg par l’architecte Fainsilberg – Photo : http://www.mystrasbourg.com/

ET AUX ALENTOURS

Toute l’Alsace vaut le coup d’œil et je ne pourrais pas parler de tout,  laissez-vous aller sur la route des vins et vous aurez forcément de supers paysages ! Je vous donne quelques endroits que j’aime beaucoup et qui valent le détour. N’hésitez pas à me donner vos endroits coup de cœur vous aussi !

  • Soufflenheim : vous n’allez pas repartir sans votre moule à Kougelhopf ou Baeckeoffe (Google est votre ami pour les recettes). Soufflenheim c’est la ville de la poteries made in Alsace, avec du kitsch et du moins kitsch : des moules, de la vaisselle. Les artisans ont tous des boutiques où vous allez forcément trouver quelque chose.

    Poterie typiquement alsacienne – Photo :www.ot-soufflenheim.fr/

  • Musée Würth : M. Reinhold Würth, comme beaucoup de chef d’entreprise, est un grand amateur d’art. Comme son salon devenait un peu trop petit pour sa collection, il décide de se construire OKLM un musée juste à côté de l’usine. Réalisé par Jacques et Clément Vergély, le bâtiment est une perle architecturale. Le grand jardin à côté est super agréable et la collection vaut le coup d’œil.

    Musée Würth – Photo : http://www.musee-wurth.fr/wp/

  • Ammerschwir : besoin d’acheter votre vin, allez-y les yeux fermés et demandez M. Schielé. Des amis de la famille chez qui nous nous fournissons en vin depuis des décennies. Et quel vin ! Riesling évidemment mais le bon vieux Gewurtzraminer est à tomber ! Dites que vous venez de ma part et vous aurez un accueil avec dégustation au poil !

    Elle est pas belle la France ? – Photo : http://villagesalsace.canalblog.com/

  • Wissembourg : les tartes flambées autour de Strasbourg n’égalent pas celles de Wissembourg qui déboîtent. Pas de resto à vous conseiller en particulier mais goûtez une tarte flambée sucrée (pomme ou framboise), c’est le petit Jésus en culotte de velours.
  • Obernai / Ottrott : Obernai est une belle ville typiquement alsacienne, à voir l’été pendant une fête du vin ou de la bière pour une ambiance totalement locale ! Si vous avez envie de goûter une pâtisserie, allez chez mon amie Jennifer à Ottrott. Un salon de thé avec des pâtisseries qui changent toute l’année. Elle a reçu le prix Pudlo 2017 – meilleure pâtissière. Amplement mérité ! Son homme est chocolatier donc combo gagnant Thé – Pâtisserie – Chocolat !

Le salon de thé baroque de Jennifer – Photo : http://www.patisseriejenniferscherer.fr/

Mais aussi : aller se baigner dans des gravières interdites vers Eschau et Plobsheim, se balader vers le Kaysesberg, Auchan Illkirch le samedi (non je déconne), le Lac Achard (non vraiment je plaisante), le Stade de la Meinau (ok j’arrête).

 

ALLEMAGNE

J’hésitais à en parler parce que j’ai passé ma vie entière a devoir expliquer que « non Strasbourg n’est pas en Allemagne » a des incultes ou que « non je ne parle pas couramment Allemand« … les légendes persistent sur l’Alsace. Les alsaciens parlent… alsaciens mais les jeunes générations de la ville en perdent l’usage. Mais nous avons de bons rapports (économiques en tout cas) avec l’Allemagne et on passe aisément la frontière (j’éditerai cet article après les présidentielles au besoin…) grâce au tram qui vient tout juste d’être inauguré entre Strasbourg et Kehl !

  • Jardin des 2 rives : un spot super chouette pour bronzer l’été avec une belle passerelle pour passer en Allemagne. Kehl a un joli centre ville mais ne vaut pas le détour. Pour les strasbourgeois, cette ville restera le plus grand bureau de tabac du coin…
  • Offenbourg : plus au Sud, c’est une ville super mignonne où l’on se promène de temps en temps. Oui je l’avoue on y fait aussi beaucoup nos courses. Grâce au supermarché Kaufland et après un petit passage chez DM ou Karstadt… tout est toujours en promo. Et pour les produits de beauté et chocolat les prix sont vraiment intéressants. Et le centre ville d’Offenbourg est super mignon, avec un peu de chance vous pourrez déguster une Currywurst en entendant de la Oumpapa (musique allemande bien bourrine -> coucou les Bredelers ! Pause musicale !
  • Baden Baden : le meilleur pour la fin. Baden-Baden c’est la détente et l’Allemagne carte postale. Si vous aimez l’ambiance thermale il y a Caracalla, il faut y aller en hiver et s’il neige c’est splendide ! Le centre-ville est beau comme tout et il y a un grand parc avec la fondation Burda pour les amateurs d’art contemporain

Les Thermes de Caracalla – Baden Baden – Photo : https://de.igotoworld.com/f

TO DO LIST & GUIDE DE SURVIE
  • Boire une pinte de Fischer en terrasse voire un Picon Bière
  • Monter voir la vue de la Cathédrale de Strasbourg
  • Déguster un Cordon-Bleu au Munster
  • Manger un Agneau de Pâques à Pâques
  • Ne jamais prononcer le mot « Flammkuëche
  • Ne jamais dire que tous les alsaciens sont racistes, on est en haut à droite sur la carte de France… c’est tout !
  • Participer à une fête de la bière ou une fête du vin
  • Prendre le tram pour aller à Kehl
  • Ramener du Munster et des Späetzele
  • Ecouter attentivement la douce mélodie de l’accent alsacien
  • Entraînez-vous à prononcer Niederschaeffolsheim
  • On prononce « ssayime » et non « shayme », merci !
  • Ne prononcez pas Feutomi à tout bout de champ
  • Évitez les promène-couillon par pitié !
  • Si vous prenez une salade de Cervelas à la Victoire… vous n’aurez certainement pas une salade
  • Partez du principe que vous n’arriverez pas à terminer votre assiette

Voilà, j’ai fini mon tour d’horizon de tous ces lieux que j’aime en Alsace. J’ai omis plutôt volontairement toute la dimension Strasbourg à Noël, parce que vous le savez déjà que c’est super chouette ! Mais Colmar est pour moi LA nouvelle capitale de Noël. Pour Strasbourg, si vous projetez d’y séjourner, n’hésitez pas à retenir les adresses. C’est évidemment un avis très personnel et j’espère que mes camarades alsaciens viendront ajouter leur patte à toutes mes suggestions ! Voici quelque sites pour organiser votre séjour :

Et sinon voici les médias dont je parlais plus haut mais aussi quelques comptes/amis Strasbourgeois à suivre pour être complètement IN !

Instants mélés – Matphotograph

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s