Xmas Marketing : mon top 10 des Calendriers de l’Avent !

De mémoire d’alsacienne, le calendrier de l’Avent était assez peu connu au delà des frontières de la Lorraine… lors de mon passage à Avignon il y a 4 ans, je me souviens des yeux ébahis face à mon petit sapin cousu et mes 24 cases de patience remplies de chocolat… On ne peut pas leur en vouloir, le Calendrier de l’Avent est allemand ! Il est arrivé au XIXème siècle dans certaines familles protestantes, destiné à faire patienter les enfant, l’idée de départ était de distribuer des images pieuses jusqu’au 25 décembre. Le XXème siècle a ajouté les chocolats mais cela est resté une tradition germanique (et en Alsace on aime bien prendre les traditions germaniques, surtout les jours fériés)

1470152_10202004361444780_68291248_n        ob_21c7d9e8b7b4557febac7e1826746418_calendrier-de-l-avent1

À gauche, mon Calendrier de l’Avent, acheté et cousu main en Alsace, à droite une version plus contemporaine !

Et puis, depuis 2/3 ans, j’ai vu apparaître des calendriers de l’Avent partout… au delà des traditionnels Kinder au Monoprix du coin, ce sont des calendriers numériques qui sont crées chaque année sur Facebook ou sur site web dédié…

Je ne me risquerai pas à une analyse ou une critique de cette utilisation marketing d’une tradition allemande religieuse (Noël est un concept marketing en soi) et j’avoue me laisser tenter volontiers par ces petits calendriers et les lots qu’on peut y gagner. Au delà des calendriers des grandes marques (Promod, Naf Naf…) dont le but est de créer un petit jeu concours ou des bons cadeaux à gagner, les institutions (culturelles ou non) ont elles aussi leur petit calendrier ! Quel intérêt ? Finalement le même que pour n’importe quel produit de consommation : se donner une visibilité, toucher un public différent, apporter du ludique dans le rapport à l’institution, faire un clin d’oeil à Noël, faire gagner des lots mais aussi apporter de l’information d’une manière décalée… bref autant de raisons qui poussent des stratèges du social média avec leur community manager à créer un onglet sur la page Facebook, un site web dédié au jeu ou intégré à l’existant et à animer le tout durant le mois de décembre.

Je vous propose mon Top des calendriers de l’avent de cette année, après ce sera à vous de jouer pour y participer !

1. Cité de l’Architecture et du Patrimoine. Sur Facebook. Je ne peux pas passer à côté d’une de mes institutions préférées qui depuis 3 ans a développée une belle et vraie stratégie social media (grâce notamment à l’imagination du service communication et de Claire Gayet, que j’ai eu l’occasion de rencontrer lors d’un petit dej bloggueur !). Ils nous ont régalés pendant la coupe du monde d’un tumblr graphique fabuleux et original face à cet événement. Impossible donc de passer à côté du Calendrier de l’Avent ! Utilisation simple, un cadeau à gagner par jour, il faut gratter pour découvrir. Au delà d’un graphisme un peu faible (sans doute du à l’application facebook), c’est simple et on y retourne comme pour le chocolat (à bon entendeur, je ne fais que perdre !)


2. Calendrier du domaine public. Site web. Une belle nouveauté cette année, un calendrier « teasing » pour découvrir quels auteurs verront leurs oeuvres rentrer dans le domaine public dès janvier 2015. Rien à gagner si ce n’est de l’info. Chaque auteur est détaillé par un auteur différent ! Il ne s’agit pas d’une simple bio mais bien d’une chronique de la vie et l’oeuvre de l’auteur. Bref, c’est utile et c’est beau, que demander de plus ?


3. Musée National des Beaux-Arts du Québec. Sur Facebook. Au delà de l’Atlantique aussi on aime ouvrir des petites portes tous les jours. Ici pas d’applications Facebook, chaque jour, le calendrier et son prix sont affichés sur la page, il suffit de liker et partager pour tenter de remporter le gain. Moins ludique mais surtout gratuit ! Car les applications facebook ont un coût !


4. Google. Site web. Google nous régale au quotidien avec ses logos qui changent et ses petits jeux, pour l’Avent, on n’y coupe pas : un site rempli de mini-jeux, de vidéos et d’informations méconnues sur Noël sur fond de poursuite du père Noël dans un univers coloré et dynamique. Rien à gagner, tout pour le fun et l’info !


5. Cinéma. Site web. Dans la série dafuq ? Le calendrier des films de Noël réalisé par trois Yaourts. C’est kitsch à souhait mais ça ne mange pas de pain… et ça a le mérite de donner des idées pour vos soirées pyjamas.


6. Libération. Intégré au site. Libération propose de revenir chaque jour sur les bons moments de l’année 2014. Il y a 31 cases (car 24 c’est trop peu). Ils ont déjà abordé Philae et Thomas Piketty. L’idée est belle, dommage que rien n’ait été crée spécifiquement pour cela (un onglet special, un site dédié). Toujours rien à gagner si ce n’est se souvenir qu’il n’y a pas eu que des choses mauvaises cette année.


7. Calendrier de l’Avent des Indépendants du Jeu Vidéo. Site web. Plusieurs développeurs de jeux ont décidé de s’unir sur ce calendrier de l’Avent (en anglais) qui propose d’offrir des cadeaux aux joueurs tout en leur faisant découvrir un développeur de jeu. Étant baignée dans l’univers du jeu au quotidien (c’est ça un conjoint qui travaille à Quantic Dream), j’ai trouvé ce calendrier extrêmement bien fait et rend tout le mérite à ces travailleurs qui ne comptent jamais leurs heures !


8. L’avent des gifs. Site web. C’est l’agence Peexeo qui surfe sur la vague des gifs et des calendriers de l’avent en proposant de découvrir chaque jour un gif. Le site est lent (perso mon google chrome a largement bugué) mais ça fait toujours son effet.


9. British Museum. Sur Facebook. Pour le British : du simple sur Facebook, découvrir chaque jour une pièce du musée en suivant le hashtag #BMAdventCalendar. Rien de révolutionnaire, usage simple du calendrier pour faire découvrir le musée. Simple et efficace mais un peu trop… triste ?


10. 24 jours de web. Site web. Le pitch ? Le calendrier de l’avent des gens qui font le web d’après. Chaque jour, des articles Creative Commons dont les sujets ont été choisis après un appel sur Twitter. 24 jours de web est un site collaboratif organisé par Rémi Parmentier de HTeuMeuLeu, et basé sur une idée originale de Drew McLellan pour 24ways.org (pour les amis anglophones). Pour que l’utile soit également généreux, cette année le site se met en partenariat avec une association « Un Pas vers la Vie » et incite à faire un don. Si vous passez un certain montant de dons vous pouvez même repartir avec des ouvrages sur le web ! Bref c’est tout bon !

Voilà j’espère que cette petite sélection vous plaira, n’hésitez pas à partager vos calendriers de l’avent qu’ils soient culturels ou non ! Je n’ai pas mentionné ceux des grandes marques mais sachez que je suis ceux de marques de vêtements au quotidien (j’espère bien remporter des bons shopping !). Je vous souhaite 24 jours remplis d’infos, de culture et de gain jusqu’à Noël !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s